Tromperie en islam

Dupérie organisée Mosquée de Bordeaux et Cenon

Tant que la forme des statuts juridiques des associations culturelles musulmanes ressemble aux statuts d’une S.A.R.L, c'est de l'aranque, car la philosophie de fonctionnement n’est autre que celle d’une société commerciale. Sans une réelle structure associatif et démocratique, les musulmans seront toujours considérés comme un cheptel de clients dans des ediffices payés par eux même. Des clients, seulement bons à donner de l’argent pour engraisser une caste de privilégiés.

C'est une insulte à la mémoire de ceux qui accompagnèrent jadis, avec leurs deniers et leurs sueurs, l’achat et la construction de la mosquée de Bordeaux et de Cenon Gironde sans rechigner. Il n’y a rien d’extraordinaire à duper des vieillards crédules. C'est bien connu, les rubriques judiciaires sont pleines de ce type de délits.


Les tromperies et mensonges à l’endroit des personnes âgées, sont hélas monnaies courantes, l’abus de faiblesse sur personnes vulnérables. D’autant plus que nos anciens ne savaient ni lire ni écrire. Pour ainsi dire une aubaine pour des escrocs moyennement adroits juste bons à detourner la charité et le transformer en argent des religieux de Bordeaux et Cenon.

Marché de dupes

Peut ont reprocher à des prédateurs indigents d’êtres des opportunistes ?
Peut ont incriminer des arrivistes de profiter de la faiblèsse de victimes retraités, prêtes à l'emploie pour ainsi dire et surtout facile à duper. Il s'agit de la première génération d'immigrés maghrébins des 30 glorieuses, facile à manipuler avec des formules hadithiques par des petits conards d'etudiants sans scrupules dans le début des années 80. Extorquer de l'argent à des vieillards sans défenses intellectuelles à l'aide du coran et de serments qu'ils ne tiendront jamais. Une opportunité qui s’offrait alors sur un plateau d’argent pendant les années 80 à des escrocs moyennement adroit, dont l'UOIF en première ligne dans la mise sur pièds de cette vaste escroquerie.

Dans cette affaire, les khobzistes de l'islam n'ont commis aucun délit du point de vue juridique, dans la mesure ou cette scène se déroule sur un terrain morale, dans un monde qui pour le droi n'existe pas. La loi n'encadre pas de ce qui relève du paradis, de l'enfer et en particulier du monde de l'au délà dans sa globalité, et elle à raison puisque la religion est une affaire privée.

Mais que firent les margoulins islamiques ? 
Faire abstraction du droit encadrant les associations, en se référant au droit canonique extrait du coran tels que les verset reproduits en bas de page. Les khobzistes n'hésièrent pas à se servir des versets coranique faisant appel à la confiance, tout en les sortants de leurs contextes.
Evidement les vieillards
qui ont payés de leurs maigres pécules les mosquées furent subjuguer par des propos sortient du coran.

Coran Sourate 16 : Les abeilles - promesses & pactes

Que dire des résponsables de la Fédération Muslmane de la Gironde qui érigèrent deux mosquées sur la base de manipulation des fidèles, sur la tricherie en prenant Dieu à témoin en se servant des versets ci dessous pour servir d'appuie à "leur bonne foi". Une tromperie délibérée à l’endroit des personnes âgées des années 80 qui ne savent ni lire ni écrire. De l’abus caractérisé sur personnes vulnérables, d’autant plus sournoise qu’ils se servirent de la religion pour tromper les musulmans sincères. Triste exemple que donne les administrateurs des mosquées et les membres dirigents actuels qui les composes (Bordeaux et Cenon), la félonie dans toute sa splendeur, car appuyer de versets coranique justement anti-duperie et hadiths.

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

90. Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.

91. Soyez fidèles au pacte d'Allah après l'avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Allah sait ce que vous faites !

92. Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filée, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouvé) une communauté plus forte et plus nombreuse que l'autre . Allah ne fait, par là, que vous éprouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez.

Coran Sourate 2 : LA génisse - pas de confiance verbale

Au même titre que le droit, Dieu nous enseigne ici que la confiance vérbale n'est pas de mise dans les transactions commerciales entre les gens, c'est même un peché de ne pas transcrire. Evidement un sophiste averti ou un imam professionnel s'empressera de sortir les versets du contexte et vous dira qu'il ne s'applique pas aux maisons de Dieu et autres ediffices religieux tel les mosquées. Il vous dira que le verset en question fait référence aux dettes, mais un pacte est une dette, alors on le transcrit noir sur blanc. A moins qu'ils ne vous disent <<payer moi (ou nous) une mosquée>>.

Solliciter de l'argent pour acheter ou faire acheter un terrain et une bartisse est bel et bien une action commerciale, dont les biens acquits se doivent appartenir à tous ceux et celles qui participent à l'achat selon leur prorata. En cas d'acquisition, la batisse appartient à tout le monde et se doit d'êtres spécifier chez le notaire comme la SCI (Société Civile Immobilière) ou à défaut spécifier l'acte dans les statuts de l'association. Que l'on ne s'en lasse point d'écrire (comme spécifié dans le verset) y apposé tous les noms des participants.

Un simple sous sains peut faire l'affaire auprès du vendeur, le scribe peut être un notaire, un huissier, un avocat ou un simple citoyen connaissant le droit. Pourtant les étudiants en droit et même de sience po tel que l'artisan de cette arnaque Mr Thami Breze et d'autres savaient très bien ce qu'ils fesaient. En tous cas, dans cette affaire de duperie, la résponsablité n'incombe pas aux seuls prédateurs, mais aussi aux victimes qui prirent une posture de proies faciles. Mais bon, ne les blâmons pas, ils sont presque tous décédés, et puisse Dieu les rétribuer pour leur nia.

Nous avons souvent dit et repeté dans ces pages que le droit ne protège pas les imbéciles.

Mais peut on qualifier d'imbécile quelqu'un :

  • Qui fait confiance à ses semblables qui jurent par le coran ?
  • Qui croit en Allah et au jour dernier ?
  • Un musulman qui ne sait ni lire ni écrire ?
  • Des mouslimines à qui on dit donnez pour la mosquée et donnent ?
  • "nous construirons vos mosquée" et ceux-ci s’exécutent en donnant sans compter !

Le staff du hanoute FMG est en branle bas de combat en cette fin d’année 2011 pour redorer le blason de l’association. Les imams redoublent d’effort dans une rhétorique bien huilée pour se racheter une conduite devant les anciens fidèles, et faire bon figure devant les nouveaux. Les futures victimes de ce système implacablement commercial ou la seule  finalité est le détournement d'argent déstiné au pauvres, sont les futurs clients del'agence hajj informelle pour le pèlerinage annuel, il s’agit de les préparer dès aujourd’hui.