Mahmoud Doua

Cenon mr Doua imam suppléant de mr Abdesslam

mahmoud-doua

Il lui est impossible de déboulonner Elhal Abdeslam de son pied d'éstale, car ce dernier détient le portefeuille de l'agence hajj informelle de la fédérationn musulmane de la Gironde.

Alors, le violon d'ingre médiatique de Mahmoud se résume à lancer des anathèmes contre les litteralistes, mais sans au préalable leur adjoindre l'adjectif "integristes". 

Nous attirons l'attention des musulmans qu'en réalité le litéralisme coranique à deux ennemis parmis les religieux en islam, les modérés et les integristes, que nous expliquerons prochainnement dans une page dédiée au litteralisme.

A ce propos tous les religieux islamiques dit "modérés" s'opposent aux litteralistes, mais s'ils en avaient les moyens, ils n'hésiterons pas à les envoyer aux buchers. Tandis que dans d'autres contrées, soit ils sont emprisonés ou executés.

Le paradoxe des religieux islamique.

Remarque, ils n'en sont pas à un paradox près !