Imam fornicateur

Fornication en islam - zina

Exemple type d'une hypocrisie avérée tout en assumant avec fierté ses actes de fornicateur, rappellons que la fornication (zina) est un acte que toutes les religions fletrissent, à plus forte raison quand il s'agit de religieux. Les travers sexuels des religieux n'est pas l'apanage de certains curés, certains imams ne sont pas en reste. Nous parlons de travers sexuel, car un religieux est sencé s'interdir ce type de penchant, au lieu de penser à Fernande, son devoir de religieux, doit l'amener tout naturellement à penser Lulu. Mais, comme disait le poète, l'action ne se commande pas, normal; il n'a pas de cerveaux, pas d'ouïe, pas de nez.

Dans cette affaire, l'ignominie n'est pas dans fait de courir la gueuse pour se dégorger le poireau, après tout l'homme est faible devant le saint sexe, chacun est propriétaire de son corps, et de ce fait, en fait ce que bon lui semble. A ce sujet, nous ne manquerons de faire remarquer, que le droit d'user librement de son corps tel qu'on l'entend est aquit en terme de droit constitutionel.

la fornication et le musulman & musulmanne

Ici nous nous n'avons pas à nous immiscer dans une affaire d'autrui à condition que celle ci reste privée. Mais quand une telle chose est mise en exergue et étaler en public, cela devient une atteinte aux bonnes moeurs, à plus forte raison au sein d'une institution religieuse. Imaginez un imam professionnel (membre de l'UOIF) qui vient faire la morale sur la fornication tout en étant lui même fornicateur, c'est tout simplement du fouttage de geule, il se paye la tête des gens, et de ceux qui prient derrière lui.

Le summum de l'hypocrisie est atteint, lors ce que le religieux fornicateur vient prêcher le vendredi la bonne parole, et prier tout en étant en impureté rituelle (janaba). Le respect de la fonction aurait voulu, au moins de quitter momentanément sa charge d'imam le temps de se dégorger le poireau tout en vivant son idylle bucolique tranquillement. 

Eh beh non, il a le culot de venir diriger la prière le jour saint en islam, le vendredi avec la sueur de la (janaba) encore chaude, ya 3oudou billah. Au point ou en on est, spolier les fidèles ou son colistier ou ami et complice de son epouse bien aimée, c'est du kif kif bourrico. Autant programer un robot pour faire l'imam, il aura au moins le mérite d'être dispensé d'ablutions, - il ne mange pas, il ne déféque pas, il n'urine pas et ne coïte pas.

On s'en tape le coquillard que l'autre se tamponne le sexe sur son siège si Mr et Mme tout le monde cours la prétentaine, c'est leurs affaires et ce n'est pas nos ognons. Toutefois, cela devient notre affaire quand la perversité avérée (la ZINA) monte sur le minbar (la chaire) pour prêcher. Ici, il s'agit d'un imam, et pour couronner le tout, d'un imam seducteur qui ravi la femme de son ami et complice. Au passage, nous faisons remarquer que le cocu et le seducteur sont tous deux imam et officient dans la même mosquée. Toutes façons ce n'est pas le plus grave, car en matière de cocufiage, et c'est monnaie courante, on se fait toujours couillonner par ses amis(es).

"Le pur hypocrite prêche la vertu en se gardant de la pratiquer."
Rostand.


PUB = Vous voulez un métier en religion stable et bien payé ? Faites vous imam hallaliseur en islam de rencontres occasionnelles !
.

https://youtu.be/ZDnpIqVYtGQ

https://youtu.be/rqS-9TwC6FI

https://youtu.be/U5ryEVxM8ak