Association des musulmans de la Gironde

Musulmans de bordeaux France revenue en association à défaut de fédérer

Un retour en arrière, du moins sur le site conçernant la dénomination la nouvelle vielle dénomination réapparait AMG Association des muqulmans de la Gironde A.M.G remplace FMG. Nous avons déjà évoqué sur une une page de ce site les fréquents changement de sigles qui affectent la mosquées de Bordeaux et celle de Cenon, et le détournement d'argent de la charité en islam. A vrai dire, il n'y a rien de nouveau dans le changement de nom de la nouvelle enseigne, si ce n'est que remplacer bonet blanc par blanc bonet, au fond, qu'est ce qui change dans cette affaire ? Toujours la même logique, la multiplication des sigles pour duper le larron musulmans, comme d'habitude, toujours les mêmes outils des religieux, le mensonges et tromperies. Comme dit le proverbe, il n'y a que le premier pas qui coûte, le second et tous les autres rapportent, à quoi s'attendre d'autre avec des imams professionnels ?


Avec l'argent engranger depuis tout ce temps (plus de 30 ans) ils auraient puent changer les tapis une dizaine de fois, mais ce n'est pas possible car ils confondent l'argent des mosquées qui prends la poudre d'escampette avec l'imam Mammon. Ils ont embauchés des caudataires en renfort, plutôt des crèves la dalle de khobzistes qui ne savent rien faire de vraiment significatifs dans la vie active. Sans aucune perpective d'avenir, tout juste bon à vendre des rites, entre autre lapidation du diable par procuration via l'agence hajj informelle du fqih Abdeslam. La seule raison de ce changement de nom créer le 24/01/2011 F.M.G France n'a qu'un seul but. Ne plus entendre parler de la comptabilité de l'AMG. C'est exactement comme une SARL qui déposerait le bilan, elle n'aura plus à rendre compte de l'argent éscamoté sur une période de 30 ans. Les délinquants de la finance en col vert en plein ouvrage, cela démontre bien nos propos quand à la S.A.R.L de la mosquée de Bordeaux et de Cenon déguisée en association.

federation musulmane de la gironde

Mosquée de cenon federée FMG

Gallek masjid dial elmouslmine ! Goul aba3da hanoute, aw ma3bed, ou mieux; la maison de la charité dirigé par des mendiants professionnels, mais certainement pas masjid. Plutôt un grand hanoute auquel ont fait déposer le bilan pour effacer l'ardoise du passé, le terme qui convient pour qualifier ce type de manipulation s'appelle "carambouille" afin de ne pas s'expliquer sur tout ce qui concerne les comptes financiers pendant 30 ans durant. Et pour couronner le tout, ils ont le toupet de solliciter de la ville des subventions immobilières, pour construire un supermarché de la foi musulmane. C'est évidemment aux contribuables de Gironde de payer l'incompétance gestionnaire ainsi que les malversations des résponsables de la FMG, sinon ou est passé l'argent ?

Evidement tout cela existe, c'est grace aux moutons qui payent en argent et en labeur des organisations musulmanes pour engraissant des renards qui se payent leurs têtes, telles que l'UOIF AMG FMG et j'en oublie car les sigles n'en manquent pas pour mieux tromper les croyants de la mosquée de cenon. Une arnaque bien organisée par des imams professionnels sans scrupules, dont les premières victimes sont les musulmans eux mêmes. Les plus values dégagées par le commerce du pèlerinage et autres services inherents aux cultes musulmans ? Ce n'est pas en changeant de dénomination que l'on efface l'ardoise et le détournement de la charité comme par enchantement. La nouvelle dénomination (FMG) reprends aussi bien l'actif que le passif de l'amg.

La démocratie dans les associations musulmanes en gironde

Les imams exhortent les fidèles au silence en essayant la persuasion, tout est bon pour effacer des années de malversations de l'AMG. Ils invoquent Dieu et le coran, la souna et le messager, si cela s’avère insuffisant ce sera la police  et les tribunaux. L’essentiel est de ne pas parler d’arnaque dans les mosquées affiliées à l'UOIF par son avatare la FMG. Les iniquités, les malversations, le détournement de la zakat au benefice exclusif des imams. Si vous avez le malheur de dénoncer, vous êtes taxé de  chaytane, de fitneur, de mécréant. Si cela ne marche pas vous êtes qualifié d'islamiste dangeureux au commissariat de police.

Y.Mohamed - Juin 2011

Ne jamais oublier nos anciens les véritables promoteurs des mosquées de Bordeaux et Cenon, dont la majorité sont aujourd'hui décédés, ceux qui ont trimés et payer de leurs sueurs les mosquées, ils furent tromper dans leurs nia. Aujourd'hui on ne les évoque même plus, aux oubliettes, leurs souvenirs est effacer, comme s'ils n'ont jamais existaient