CFCM Bordeaux

Ce que doit être le CFCM

A notre avis le CFCM tel qu'il est composé aujourd'hui est un nid de margoulins, ce qui décrédibilise l'institution. Les hommes qui le compose représentent leurs interêts personnels que celui des musulmans de France. Il se doit d'être une institution représentative dont les membres seraient élus diréctement par la base. Un virage à 360° devrait lui apporté une certaine crédibilité, certes cela se fera avec le temps. Mais tel qu'il fonctionne aujourd'hui, il n'a aucune chance de représenter quoi que ce soit, ni qui que ce soit, hormis les apparatchiks d'une nomenklatura islamique moribonde et pleine de fric.


Page suivante ...........

C.F.C.M Bordeaux

cfcm

Conseil Français du Culte Musulman, encore un institut sensé représenter les musulmans de France. Hélas, le CFCM s'en trouve embourbé dans une machine aux engrenages rouillés et usés. Une pâle copie calquée sur un vieux modèle de la 4 eme république, puisque la représentation est élue par ceux qui passent leurs temps au détournement de la charité en squattant les minbars des mosquées. Ceux là même qui sévissent dans des ediffices payées par les musulmans et détournées à l'unique bénéfice des religieux de métier. Dont il faut bien le reconnaitre, la démocratie n'est pas leur tasse de thé. 

Alors le C.F.C.M se contente d'organiser des simulacres d'élections sans interêt pour ceux qu'il est sensé représenter. Les candidats s'en trouvent êtres juge et partie, aucune once de crédibilité puisqu'ils font partie d'un sérail imbu de scandale financier.

Il faut bien se rendre à l'évidence !
Comment des dictateurs de mosquées peuvent ils organiser des éléctrions représentatives ? Cela n'a aucun de sens ! Autant demander à une meute de loup affamé de garder des brebis sans défense. Comment peut on solliciter sérieusement de la Fédération Musulmane de la Gironde et à l'UOIF d'organiser des élections pluralistes dans des locaux spoliés par duperie aux musumans de Bordeaux ?

Les musulmans n'ont pas droit à la parole, puisque les micros sont monopolisés par les imams et leurs caudataires dans les mosquées. Pourtant ils sont les premiers à venir vanter les vertus de la démocratie, dès qu'un stylo de journaliste, un micro de radio ou une caméra de télévision se pointe à l'horizon. N'oublions pas que l'emberlificotage et le crédo des religieux.

Il suffit de lire leurs arguments Publié par le quotidien Le Figaro du 21/06/2013
Ci dessous, tout ce qui est en rouge est extrait du quotidien nationale le FIGARO sous la plume de Pauline Boyer

Conseil français du culte musulmans - C.F.C.M 33

Jour de prière dans la plus grande mosquée de Bordeaux. Comme chaque vendredi, plus de 1000 fidèles ont fait le déplacement, les tapis sont installés jusque dans les couloirs pour faire face à l'affluence.
Remarquez les arguments subtiles des potentats auto-ptoclamés de l'islam de Gironde, ils glissent subrepticement dans l'argumentaire et d'une manière anodine "les tapis dans les couloirs" histoire de forcer la main en sollicitant d'une facon détourné à ce que les pouvoirs publics leurs octroyent du pognon pour construire une grande mosquée, puique "il n'y a pas de place" disent ils (une sorte de chantage déguisé).

Solliciter l'argent du contribuable, la Fédération Musulmane de la Gironde en a fait une spécialité dans son système de drainage de pognon. Après avoir fait du détournement d'argent destiné aux indigents son principale poste de revenus, et ca continue. De toutes facons cela continuera tant que la prise de parole dans les mosquées est étoufée, et tant que les musulmans n'ont pas intégré le concept démocratique car les borgnes seront toujours rois dans le pays des aveugles.

Si vous n'avez pas de place, faites comme tout le monde, louez une salle, avec le pogon engrangé sur 35 ans vous pouvez vous le permettre. Adressez vous à l'UOIF, ou à défaut au WAQF Al Islami d'utilité publique ? Sinon vous n'avez qu'à solliciter les fideles, et si ces derniers ne vous donnent pas d'argent, c'est que vous n'êtes pas aussi representatif que vous le prétendez.

C'est tout de même ahurissant de solliciter sans cesse l'argent publique, d'autant plus qu'il y a d'autres urgences dans le pays sans oublié que la France est en plein redressement de ses comptes. Comment la FMG ose elle réclamer prenicieusement de l'argent des pouvoirs publique, au regard de la crise sans précédent que nous traversons ?

Le ramadan, qui commence le 9 juillet, est au cœur du prêche et des discussions. Mais certainement pas les élections pour la présidence du CFCM.

De cela je n'en doute pas une seconde, il est vrai que le ramadan est une période propice à la générosité pour remplir les troncs et sebiles tendues. 
On s'en fou complètement de vos simulacres d'élection. Votre urgence serait de faire le plein des caisses aussitôt vidés par les imams et les professionnels donataires de la charité "les caudataires".


«Le quoi?», lance Katrin devant la salle des femmes. «Je ne connais pas le CFCM, je ne connais pas les tendances. Ce n'est pas un organe qui va défendre ma conscience personnelle.»
Déjà faudrait il avoir une conscience !
Donc selon votre entendement, c'est l'UOIF via son cloon la fédération musulmane de la Gironde qui défends les consciences ?
Toujours le sacro-saint bagout des religieux islamique de Bordeaux et leurs serviteurs, Tartuffe et scapin réunis.

À la sortie de la prière, les fidèles sont désabusés. Kamel et Hicham, trentenaires, balaient le sujet: «Leurs divisions, les problèmes d'argent, de mosquées, ça nous énerve "C'est de la politique".
Ah mais je vous comprends, dans votre métier, il ne faut surtout pas parler de fric, c'est un tabout, il ne faut évoquer que religion, islam, paradis, enfer, le hajj (pèlerinage) mais pas causer fric dans les mosquées. Pourtant Dieu lui même y fait allusion et à plusieurs reprises. Il est vrai que le seul moment ou vous parlez d'argent, c'est pour dire "Donnez donnez dodo-onnez. Dieu vous le rendra".

"C'est de la politique"
Hé oui, la politique est résérvée aux margoulins de l'islam pour un éventuel marchandage, tandis que les musulmans n'ont pas droit d'en faire. Mais ton imam T.Oubrou peut s'en donner à coeur joie, en plus  pour accuser de forfaiture la mairie de Bordeaux, suite à l'épisode de la mosquées du grand parc.

Mohamed renchérit: «Je suis désolé, tout cela est rageant. Nous devrions faire front ensemble, mais les problèmes commencent par nous-mêmes, c'est une maladie!
En effet, vous, résponsables auto-érigé, qui êtes malades, assoifés de pouvoir et d'argent, vous êtes incompétants, et piètres géstionnaires.

Au fait, ou sont les gens qui réclament une grande mosquée ?
Vous êtes sure que ce sont les musulmans qui sollicitent un grand édiffice ?
Pour l'instant on ne voit gésticuler que les khobzistes de le Fédération Musulmane de la Gironde pour se faire payer un temple clés en main, mais (comme de bien entendu) avec l'argent des autres.

Ça donne une mauvaise image de l'islam en France.»
Nuance !
Vous donnez une mauvaise image de l'islam tout court avec vos luttes d'influence pour le pognon. Opacité des comptes, malversations, détournements d'argent de la charité dans des mosquées payer par les victimes. Que vous continuez à plumer en vous assurant un bon train de vie avec l'argent déstiné aux pauvres et aux indigents. Mon Dieu - quelle misère !..................... Allah yestar.

Cassé du sucre sur le dos du CFCM au profit de l'UOIF

Pour nombre de croyants, l'élection du président du CFCM, prévue dimanche, est un non-événement. La majorité connaît peu l'instance représentative du culte musulman en France et ne mesure pas l'influence qu'elle peut avoir dans la vie religieuse locale.
Arreter de dire des bêtises, les musulmans par dépit s'en fichent complètement de vos simulacres d'élection à la FMG.
Dites donc !
Il est à parier à 10 contre 1, que si vous faites une élection à la mosquée de Cenon et de Bordeaux vous serez surpris contrairement au "non evènement" que vous énoncez éhontément.

Mohamed ne cache pas sa colère: «Je connais toutes ces tendances, mais je me suis retiré de tout ça. Je n'ai pas besoin d'eux.
Evidement que Mr Mohmed s'est retirer, par ce que à la FMG sa rapporte plus d'argent !
C'est certains, les musulmans n'ont pas besoin d'eux et surtout pas de vous, allez y, provoquez des élections pluralistes et vous verrez qui à besoin de l'autre. C'est vous les caudataires des religieux, les sous fifres des imams, auto ériger en mendiants professionnels en gravitant autours des mosquées. Vous qui avez besoins des musulmans pour votre misérable pitance en escamottant l'argent de la charité en islam.

Si la République nous fait du mal, ils ne sont pas là, et si elle nous protège, alors nous n'avons pas besoin d'eux.
Qu'entendez vous par "si la république nous fait du mal" et si elle nous protège...... ?

Alors celle là est bonne ! Vous avez oublié vos slogans républicains ? Vous avez déjà oublié vos "vives la république ?" que vous lanciez à tout va devant les médias !
"Vive la république"
Oui, à condition qu'elle vous donne du pognon sans rien foutre, dans le cas contraire il y a des "SI"
Hé non monsieur, "vive la république" ne doit pas être un simple slogan sans importance, seulement pour ses propres intêrets.
En ce sens que quand elle vous subventionne c'est "VIVE LA REPUBLIQUE" et quand elle décide de ne pas le faire au regard des problèmes financiers innombrable qu'elle doit surmonter il ya des "SI". Si cela peut vous rassurez, la république ne fera pas de mal aux citoyens, et la meilleure chose qu'elle est faites, c'est d'émanciper les citoyens des religieux. Wa si Hmida, baraka m'tkarfiss ou sir tanâass !

Le projet qu'ils définissent n'est pas pour nous mais défend des enjeux internationaux.» Les questions locales, comme le projet de grande mosquée de Bordeaux (les travaux pourraient commencer en 2014 et le lieu accueillera 3500 croyants), intéressent davantage les fidèles.
Et vlan, ils remettent sur le tapis la construction de la grande mosquée de Bordeaux.
Premettez moi de réctifier, ce n'est pas 3500 fidèls mais bel et bien 3500 clients, purée ! Vous ferez palir de jalousie Auchan Carrefour et Leclerc réunis. Un supermarché de la foi musulmane, c'est le rêve de n'importe quel chef d'entreprise, sans contraintes sociale ni salariales, aucun problème avec les fournisseurs (y'en a pas), aucun risque de marchandises périssables (y'en a pas), il n'y a que des clients, et à gogo.

Ok admettons que vous entrez en possession de cette méga mosquée.
Que la CUB vous donne les terrains pour 1 € symbollique, et que les pays pétroliers vous donne de quoi l'edifier. Encore faudrait il savoir en échange de quoi ? Ces richissimes pétroliers ne donne pas du pognon comme ca, le samaritanisme on y croit pas trop.

A supposer que cela ne se passera pas comme pour la construction de la mosquée de Cenon à raffler des dizaines de milliers d'€uros chacun au passage. Vous savez, comme les 50.000 €uros empoché par Thami Brez "3amilina 3ala zakat" (ceux qui y travaillent) avait il dit.

Comment feriez vous tous les ans pour faire face aux frais inhérent à ce type d'ediffice ?
Les musulmans ne veulent plus payer, a qui demanderiez vous l'argent pour boucher les gros trous innevitables à chaque fin de mois ?
N'oublier pas que vous êtes voraces, vous nous avez déjà donner l'exemple de vos qualités de gestionnaires sur une période de 35 ans durant.

A propos du manque de place.
Dans cette sémantique, les margoulins font d'une pierre deux coups.
D'une part, le manque de place, donc solliciter un édiffice plus grand.
D'autre part, beaucoup de gens viennent à la mosquée, ce qui laisserait supposer une approbation, et par définition implique une "certaine" legitimité. En réalité il n'en est rien, nous mettrons en exergue cette situation bizard des musulmans dans une page dédier à l'affluence des fideles dans les mosquées.


Notre avis.