Mosquées et l'argent des imams

D'ou provient l'argent des ediffices religieux en islam ?

argent des imams

Il sort tout simplement des poches des fidèles qui fréqentent les mosquées (les clients s'y bousculent...). Le musulman peut à la rigeur donner l'aumône à un imam indigent, à condition que ce dernier fait expressement la demande en tendant la main et vous dit <<la charité svp>> tel un mendiant. Après tout, aussi religieux soit il, le prélat devrait assumer sa condition de mendiant professionnel. Alors ne donnez pas l'argent de la charité à la mosquée, le verset ci dessous vous invite à aumôner directement aux ayants droit.

2/271. Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents. Allah effacera une partie de vos méfaits. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.

Si vous considerez que la mosquée est une affaire associative, et c'est le cas, parcequ'il ne peut en être autrement. Dans ce cas vous êtes en droit de choisir ceux qui y travaillent, vous êtes membres actifs, c'est à dire les décideurs. De ce fait vous participez de votre pécule à la bonne marche de l'édiffice, il vous appartien donc de décider du choix de l'imam et des résponsables que vous nommez, ne serait ce que pour éviter le détournement de la charité et la zakat. Sachez enfin, que plus il y a de monde, plus il est difficile de tricher, par ce que corrompre tout le monde reviendrait trop chère. Il est même préférable que ce soit les femmes qui s'occupent des finances, mais pas la femme de l'imam ni les épouses du staf.

Si la démocratie (choura) n'est pas respécté, arreter de donner l'argent aux religieux, aux caudataires et aux imams professionnels dans les mosquées, c'est à eux de vous payer pour faire acte de présence. Sans vous les adèptes de Mammon ne sont rien. Avec eux, vous n'êtes que juste bon à donner du pognon et ainsi vous faites inconsciement perdurer l'iniquité.

Il faut se rappeler que : 

13/11 [-] "En vérité, Allah ne change pas l'état d'un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même" [-].