Al Wakf France

Sadaqa jariya - league foundation d'arnaque en islam France

waqf france

Fondation habous uoif Paris, plus communément appelé "Al waqf" n'est qu'une vaste escroquerie mise sur pièds par des imams professionnels en France et en Europe, y compris dans les pays islamiques. Désignation suivie du mot "Al Islami" pour faire encore plus vraie. 

Après avoir ecumé l'argent des mosquées, ces spécialistes de l'arnaque dans la foi musulmane continuent à sévir sur internet. Tel que Mr Thami Breze qui se met à donner des conférences sur le web. Il créé une fondation mangeuse de charité et d'argent déstiné, soit disant aux pauvres et aux indigents.

Ce type d'officines sont de plus en plus nombreuses, elles se multiplies comme des petits pains sur le web. Flairant le jackpot, certains imams voraces se sont rabattues sur la toile pour récolter de l'argent sur le net (www). En réalité ce n'est pas l'argent envoyé par chaque internaute qui interesse. Ces gens sans scrupules visent l'immobilier et héritages des musulmans dont les parents et les ailleux arrivent au crépuscule de leur vie. 

La spécialité de ces officines consiste à détourner l'héritages des ayants droit en échange de la félicité céleste, une sorte de pardon vendu ici bas pour l'au délà. Bah, tant qu'il y a des gens généreux qui font ce type de donation en espérant une indulgence celèste, pourquoi pas après tout ! Il est à noter que monsieur Thami Breze vivait à Paris ou en banlieue dans la discrétion, mais depuis que notre site le relate dans l'affaire de duperie de la mosquée de Cenon et Bordeux. Il fut prit de la même frénésie qui caractérise son colistier l'imam de Bordeaux, qui consiste à multiplier les pages dédiées à la gloire des habous sur le web. Quand il fut imam à Cenon, et lors de la construction de la mosquée de Cenon il faillait le voir se lancer dans une sémantique se référant aux donations, de la charité en islam et zakat, suivie d'une réthorique promettant le paradis aux donateurs (comme s'il en avait les clés).

Elhaj Thami Breze imam et Professionnel de la charité comme tous les religieux en islam

<<Dieu construira un palais à ceux qui donne sans compté pour la mosquée>> - disait AlHaj Thami Breze, lors ce qu'il officiait en tant qu'imam à la mosquées de Cenon en région de Bordeaux. Et les vieux analphabètes vider leurs comptes, les femmes donnèrent des bijoux, nous vimes des poches en plastique des supermarchés pleines de billets. Tout cela en plus des 1.000.000 de francs des donnateurs d'Arabie Saoudite, qu'ils se partagèrent probablement entre eux. Il ne faut pas se méprandre, cet argent fut donner aux musulmans de Bordeaux pour la construction, et non pour engraisser la foundation des apparatchiks margoulins de l'islam Mrs Breze - Beniche - Nouri - Mazhouda - Oubrou - Mouslim - Fouad Alaoui tous membres de l'UOIF Paris.


Lors qu'à l'epoque nous disions déjà, qu'il y a de l'escroquerie dans l'air, nous fumes qualifier de mécréants.

Il est vrai que lors qu'il pérore sur le minbar, il fait plus vrai que vrai (comme disait Coluche "Il lave plus blanc que blanc").
Au passage - notre ami Michel, créa une véritable association charitable et il n'est pas imam, ni musulman.

Lors de ses élocutions, on ne sait pas comment se débrouller Mr Breze pour sortir la bave de sa bouche tout en parlant avec véhémence pour impressionner son public, en l'occurence les vieux analphabètes. Lire la suite....


Les habous (wakf) une aranaque faisant appel à la charité des musulmans

Vous pouvez aussi lire une analyse trouvée sur le net :
Vous pouvez parcourir en long et en diagonale le coran et 51 000 hadiths réputés vraisemblables et même les 300 000 hadiths qui sont déclassés pour vice de procédure … il n’y a rien à faire , la charité éternelle n’existe pas !! Ni la Habous non plus.

C’est quoi alors cette invention qui est le pilier de la chariaa ? Et c’est quoi ces Téra-grammes d’ouvrages et les Giga- mètres de textes aussi savants les uns que les autres, allant jusqu’à codifier le dernier souffle d’un mourant ?

Nous allons démontrer que le Habous ou la « charité éternelle » ne diffèrent en rien d’une pratique ante islamique que l’on retrouve dans l’ère de la décadence en Europe et plus particulièrement pendant la grande inquisition.

Nous allons même démontrer que tout cela n'est fondamentalement qu'une escroquerie habillée de foi islamique.
Étymologiquement, ce nom de habous signifie « suspensif » il désigne dans le cas d’espèce la suspension de toutes les formes d’obligations ou de règles qui seraient de nature à empêcher une autorité religieuse de prendre possession d’un bien. Une fois que le bien est inscrit dans le Waqf aucune force au monde ne peut plus le remettre en question discuté de sa validité fut il d’origine illicite !!!!

La seule source islamique sur laquelle s’appuient les inventeurs de cette grande arnaque est un hadith moyennement authentifié.
Z.Bouker -

www.imam-mosquee.com (Bordeaux) France 21/10/13 Modifier en 2015