Escroquerie Al wakf France

Associations habous privés wakf-france & arnaque et drainage d'argent

Haj touhami breze président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) Ile-de-France, s'est assigné comme but de collecter des fonds pour financer des projets pour sa fondation communauté musulmane et du secours en islam - dit il.

Que mr Thami Breze à déjà levé 1 million d'€uros (il sait y faire le bougre). Il espère multiplier cette sommes par dix (nous n'en doutons pas, car il y a un dupe qui se leve tous les matins).

Nous conseillons donc à Mr Tareq Oubrou de s'adresser à son comparse de toujours pour lui refiiler le pognon afin de mener à son terme la construction de la grande mosquée de Bordeaux (dites GMB).  Puisque Mr Breze est directeur de cette officine et est toujours membre du conseil d'administration de la Fédération Musulmane de la Gironde.

Quette des habous travestie en utilité publique Mosquée de Cenon

A ce propos, on ne peut s'empêcher de raconter une anécdote assez marrante, si l'on peut dire.
Pour la construction de la mosquée de Cenon, et afin de récolter l'argent des religieux. Ces hommes d'affaires très avisés urent l'idée de construire une maquette en bois de la mosquée, (rappellons qu'a l'epoque internet n'était pas aussi dévelloppé qu'aujourd'hui).
Ils ont bien entendu récolter de l'argent (la maquette était assez mignonne), mais une fois la construction de la mosquée de Cenon fut terminer, devinez ce qu'ils firent de la dite maquette ?
Ils continuèrent tous simplement à récolter du pognon chaque année en allant faire le pèlerinage à la Mecque avec la dite maquette pour servir d'appuis à leurs doléances. "Donnez nous de l'argent pour mener à bien la construction de la mosquée de Cenon" disaient ils aux pelèrein (sur place à la Mecque) d'un ediffice déjà terminé et depuis belle lurette. Sans oublier au passge une lapidation du diable par le procurateur en chef en la personne de l'imam Abdeslam.


Si l'on devait raconter toutes les friponneries ou plutôt arnaque on en ferait un bouquin, sans parler du détournement d'argent de la charité dans les mosquées

A notre humble avis et avec le recul, il nous parrait que la récolte de l'argent avec l'agence hajj fut superieur (entre cinq à dix fois) la valeur réelle de la construction.

Que ceux qui qualifient nos arguments de mensonger, nous les provoquons en débat public.

Détourneurs professionnels de la charité

A cenon, en France <<Dieu construira un palais à ceux qui donne sans compté pour la mosquée>> - disait il.
Et les vieux analphabètes vider leurs comptes, les femmes donnèrent des bijoux, nous vimes des poches en plastique des supermarchés pleines de billets. Tout cela en plus des 1.000.000 de francs des donnateurs d'Arabie Saoudite, qu'ils se partagèrent probablement entre eux. Il ne faut pas se méprandre, cet argent fut donner aux musulmans de Bordeaux pour la construction, et non pour engraisser la foundation des apparatchiks margoulins de l'islam Mrs Breze - Beniche - Nouri - Mazhouda - Oubrou - Mouslim - Fouad Alaoui.

Lors qu'à l'epoque nous disions déjà, qu'il y a de l'escroquerie dans l'air, nous fumes qualifier de mécréants.

Il est vrai que lors qu'il pérore sur le minbar, il fait plus vrai que vrai (comme disait l'autre, il lave plus blanc que blanc).
Au passage - notre ami Michel, créa une véritable association charitable et il n'est pas imam, ni musulman.

Lors de ses élocutions, on ne sait pas comment se débrouller Mr Breze pour sortir la bave de sa bouche tout en parlant avec véhémence pour impressionner son public, en l'occurence les vieux analphabètes.

Musulmans crédules raquettés par des officines douteuses

Arretons d'êtres idiots, il faut bien se réveiller, qui a déjà entendu parler de cette officine d'Al wakf alislami France ?
Quand je suis dans le besoin, je connais les réstaurants du coeur créer par notre ami Michel Coluche, ou le secours populaire que tout le monde connait, (du moins les idigents en France). Il est déjà arrivé à votre serviteur d'être dans la merde, aucune assistante sociale ne connait cette bicoque qui se nomme "el wakf al islami et source de financement des œuvres musulmanes" et "oeuvre d'utilité public" - Rien que ca !? Je ne sais pas ou vont ils chercher tous ces mots, en tous cas ils sont balèze dans le bagout.

Pour certains (surtout les religieux - imams -), faire appelle à la genérosité des honnêtes gens est une spécialité à part entière, ca doit être prenant comme boulot, il ne manque plus qu'a greffé au métier de mendiant professionnel un code APE.

Mon ami l'imam Benich Abdesslam de la mosquée de Cenon et complice inconditionel de L'haj Touhami, ne me dit pas ce que vient faire lhaj Breze sur la photo ci dessus, qui depuis lors à mis sur pièds une association de supercherie de recolte d'argent en la personne morale de "Alwakf alislami" et autres "Waqf France". C'est avec lui que tout à commencer dans les années 80, c'est lui qui t'a ramené de Nice à Bordeaux, c'était vous deux qui visitiez sur la rive droite les vieux retraités pour vous remplir et signer les chèques, ainsi que les donations en espèces à Bassens Lormont Cenon Floirac etc.. pour la construction de la mosquée de Cenon !

L'astuce pour récolter l'argent grace au waqf France

Que voyons nous sur la publicité ci dessus ?
Récolter de l'argent en s'inspirant judicieuseument du coran et des hadiths, tout en sortant les versets de leurs contextes, des sophistes professionnels. Premièrement on constate une mise en confiance de l'hypothétique donateur avec la phrase : "mise sous séquestre"

Cette dernière "mise sous sequestre" est une trouvaille formidable pour mettre en confiance les donateurs, elle dit; on y touche pas. Cela donne l'atmosphère d'un huissier de justice, terme juridique par excellence, du moins c'est l'impact rechercher dans cette literatture (la confiance). En réalité il n'en est rien, mais il se trouve qu'il y est des gens qui tombent dans le piège tendu des imams margoulins. Il faut comprendre ici que cette supposée "mise sous sequestre" est opérée par le receveur du bien pour son propre compte. Le mot exacte, le receveur ne sequestre pas, il escamote l'argent.

Deuxiemement "sadaqa Al jarya" signifie "un dont perenne et continue". Ici il ne s'agit plus d'une charité sporadique, on sollicite le donateur de s'abonner et donner de l'argent à intervalles réguliers (un abonnement). Inutile de faire remarquer que; ni le coran, ni les hadiths ne font mention à faire une sadaka (aumône) aux mosquées, ni par le biais de ces dernières, et encore moins donner de l'argent à des officines anonymes que ne l'on connait ni d'Adam ni d'Eve.

Tout ce verbiage sur les habous c'est du blabla pour arnaquer les gens, ni Dieu ni le prophète n'ont dit une telle chose. C'est facilement démontrable à l'aide du discernement, mais elle fera bientot l'objet d'une page à part dans une autre page perenité des aumônes.

Bref, les margoulins de l'islam créer des sites internet pour s'accaparer des biens immobiliers en grugeant les héritiers, du vol caractérisé par duperie pour récolter du pognon mais on ne sait pas ou il va ! Ou plutot si ---- dans les poches des adorateurs de Mammon.
Remarque tant qu'il y a des pigeons qui payent, pourquoi s'en priver après tout.

Alors qu'est ce que c'est encore que cette mouture de récolte d'argent ?
Il est vrai que la publicité ils savent y faire, à leurs sujet, on trouve un peut de tout et de rien sur internet.

part three - Islamic Financial Times

Al waqf, une aranaque faisant appel à la charité des musulmans

Vous pouvez aussi lire une analyse trouvée sur le net :
Vous pouvez parcourir en long et en diagonale le coran et 51 000 hadiths réputés vraisemblables et même les 300 000 hadiths qui sont déclassés pour vice de procédure … il n’y a rien à faire , Al Waqf n’existe pas !! Ni la Habous non plus.
C’est quoi alors cette invention qui est le pilier de la chariaa ? Et c’est quoi ces Téra-grammes d’ouvrages et les Giga- mètres de textes aussi savants les uns que les autres, allant jusqu’à codifier le dernier souffle d’un mourant ?
Nous allons démontrer que le Habous ou le Waqf ou la « charité éternelle » ne diffèrent en rien d’une pratique ante islamique que l’on retrouve dans l’ère de la décadence en Europe et plus particulièrement pendant la grande inquisition.
Nous allons même démontrer que le Waqf est fondamentalement une escroquerie habillée de foi islamique.
Étymologiquement, ce nom de habous signifie « suspensif » il désigne dans le cas d’espèce la suspension de toutes les formes d’obligations ou de règles qui seraient de nature à empêcher une autorité religieuse de prendre possession d’un bien. Une fois que le bien est inscrit dans le Waqf aucune force au monde ne peut plus le remettre en question discuté de sa validité fut il d’origine illicite !!!!
La seule source islamique sur laquelle s’appuient les inventeurs de cette grande arnaque est un hadith moyennement authentifié.
Z.Bouker -

L'Etat et les habous

Sachez enfin que le waqf ne peut être d'initiative privée, il ne peut être que des prérogatives d'un Etat constitué que l'on appel Habous public, et gerer par son ministère des awqaf (habous) des affaires islamiques dans les pays musulmans. La suspension ou l'arret obsérvatoire d'un bien, l'expropriation forcée d'utilité publique existe aussi dans le droit des pays qui ne se refèrent pas à l'islam dans leur constitution, toutefois encadré par la loi. Les habous ne peuvent en aucun cas êtres gérer par des officines privées, si tel est le cas, cela ne peut être que de l'arnaque.

Y.Mohamed

imam-mosquee.com, France le 21 octobre 2013