Affranchir des jougs

Affranchissement exonérer d'une charge trop lourde

Au délà de sa forme pratique sur le rachat d'esclave ou autre, l'affranchissement des jougs passe par la croyance en Allah, aussi bien pour les juifs les chrétiens que les musulmans. Ici il s'agit d'éxonerer une personne d'une charge trop lourde à porter au sens propre comme au figuré. Les éxemples n'en manquent pas, tel l'affranchisement des citoyens par la laïcité du carcan du pouvoir des religieux. Même la charité faites aux pauvres et aux indigents est un joug, car comme dit le proverbe : "La charité est injurieuse à moins qu'elle n'aide le donataire à s'en affranchir." toutefois la charité en islam n'aidera jamais les imams professionnels à s'éxonérer du joug des troncs et sebiles et du détournement de la charité, dans la mesure ou ils se sont érigés, et d'une façon délibérée en mendiants professionnels en squatter les mosquées.

7/157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.

Le verset ci dessus ne fait pas seulement allusion à la sortie d'Egypte des enfants d'Israël, mais aussi d'autres jougs plus pérnicieux encore que celui des romains. C'est la raison de l'abscence du clérgé en islam, aussi du fait que la profession d'imam n'est même pas mentionné dans le coran. Il y eut Jésus (SWS) relaté dans Mathieu pour les même raisons. Martin Luther s'élevant contre le clérgé de l'église en rejettant l'intercession de celle ci, a cause notament des indulgences. Cela n'a pas empêcher la création d'un nouveau clérgé avec l'errection de l'église lutherienne, et ainsi le protestantisme devint une doctrine, mais controversé à cause des germes d'antisémétisme qui la compose.

Il y eut aussi des rabbins éclairés dans le judaïsme tel que : Shemaya et Avtalyon (Pikei Avot 1;10) - Aimer la religion mais s'éloigner du métier de rabinnat traduit en francais par "le pouvoir" ou "autorité". C'est aussi vrai, en réalité la seule autorité ou pouvoir dans le judaïsme et dans la communauté juive à l'époque babylonnienne était le rabbinat. 

En revanche nos religieux en islam ne se remettent jamais en question, quand bien même que ces derniers comettent des erreurs flagrantes. Hélàs on ne peut liberer un imam du joug du pognon, et tout l'argent de la charité ainsi que celui du monde n'y pourront rien. Nous disons, que vous pouvez aimer la religion, mais haïr l'imama, et puisse Dieu ne pas faire de nous des mendiants professionnels.